Il s’agit d’une avancée majeure. Le travail que nous menons avec le Département de la Santé Animale, Edufarm et les autres partenaires de la Ville commence à générer le changement. Bien entendu il va s’agir de mettre en place au plus vite une règlementation qui devra donner lieu à un arrêt du commerce et de la consommation de viande de chien et de chat à Hanoi, en 2021.

C’est ce dont nous discuterons lors de notre prochaine réunion avec les responsables de la ville de Hanoi et la fondation Soi Dog, le 24 octobre 2018. Nos coopérations vont enfin pouvoir être enclenchées tant dans le domaine de la formation vétérinaire que dans le domaine de la santé publique.

 

M